Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Maîtrise de la respiration : pour une meilleure endurance sportive

Selon une étude de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), la respiration profonde permet de renforcer les muscles respiratoires et améliore l’endurance des sportifs.

Pour réaliser l’expérience, les chercheurs ont demandé à plusieurs sportifs de respirer profondément durant trente minutes. Un exercice qui permet aux sportifs de suer autant qu’après une course rapide à vélo ou à pieds.

En tant que directrice de la recherche, Christina Spengler, physiologiste de l'Institut des sciences du mouvement et du sport de l'EPFZ, confirme que la musculature indispensable à la respiration peut vraiment être entrainée et peut également présenter des signes de fatigue : « Les sportifs devraient entraîner régulièrement leurs muscles respiratoires s'ils veulent améliorer leur endurance ».

Techniquement parlant, la fatigue des muscles de la respiration entraine une hausse du taux d’acide lactique dans le sang. C’est ce qui provoque une commande dans le système végétatif qui conduit à une constriction des vaisseaux sanguins, surtout dans les jambes durant les séances de course à pieds ou à vélo. Une baisse du taux du sang dans les muscles des jambes crée une diminution de l’oxygène indispensable pour les muscles respiratoires. L’impact est aussi important dans les métabolites, les sous-produits de l’activité musculaire qui doivent être bien évacués pour garantir un maximum d’endurance et de performance.

Après avoir conçu 46 méthodes d’entrainement du souffle auprès de 800 personnes, Christina Spengler confirme que « plus la musculature respiratoire résiste longtemps à la fatigue, plus les muscles des jambes résistent eux aussi, améliorant la performance ».