Le guide de votre bien-être à domicile

Respiration

Actualités

Faire du sport diminue les risques de crises d’asthme !

On a souvent tendance à penser que la pratique du sport est déconseillé aux personnes souffant d’asthme. C’est une idée reçue que les professionnels de santé veulent nous faire oublier !

En effet, il n’y a pas de contre-indications à la pratique d’un sport, bien au contraire. Rappelons que l’’asthme est une maladie respiratoire qui provoque l’inflammation des bronches et épaissit la muqueuse bronchique, résultant ainsi une difficulté d’oxygénation des voies respiratoires, la personne asthmatique a du mal à respirer et son organisme manque d’oxygène.

De ce fait, la pratique régulière d’une activité sportive peut contribuer à développer la capacité respiratoire des personnes souffrant d’asthme : l’organisme améliore sa tolérance à l’effort et les voies respiratoires sont mieux oxygénées. Les crises d’asthme sont espacées dans le temps et diminuent progressivement. De plus, si les activités sportives sont pratiquées dans le but d’être détendu, il va de soi que le stress, facteur déclencheur des crises d’asthme, diminuera également.

Toutefois, quelques précautions sont à prendre dans le choix d’un sport : la seule contre-indication absolue est la plongée sous-marine, qui met les bronches à l’épreuve.
Éviter aussi les sports dans lesquels on entre en contact avec des allergènes, tels que la poussière ou les poils d’animaux. Faire attention aux sports de montagne où l’air froid et sec rend difficile les grandes inspirations.
Privilégier, si possible, les sports où l’air est humide, comme la natation : apprendre à contrôler sa respiration est un bon remède pour oxygéner les bronches.

Bref, l’asthme ne devrait pas empêcher les activités physiques et sportives, bien au contraire!