Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Nos conseils pour lutter contre le trac : une meilleure technique respiratoire

Le c½ur accélère, une boule monte dans gorge, la bouche s’assèche, les muscles se tendent et les mains sont moites… Ce sont les symptômes du trac que nous éprouvons tous avant un discours, un entretien d’embauche ou un examen. Pour vous aider à surmonter ce moment de panique, voici quelques techniques efficaces.

La respiration de la paille

La respiration permet de faire le plein d’oxygène dans le cerveau et développer la conscience corporelle. Respirer aide également à réguler le système nerveux tout en réduisant les effets du trac : tension émotionnelle et rythme cardiaque contrôlés. Pour y arriver, gonflez le ventre en inspirant et expirez doucement par la bouche, comme si vous essayez de faire passer l’air dans une paille. Une longue expiration vous permettra de mieux vous détendre.

La tension-détente

Cette méthode consiste à contracter les muscles et les relâcher. La pratique de la tension-détente aide à regagner en confiance et lutter contre les craintes : inspiration profonde en tendant tout le corps (poings, mâchoires, muscles du cou et épaules) durant 5 secondes et expirer en relâchant les muscles et expulser le stress et le trac.

Le point anti trac

Issu de la médecine chinoise traditionnelle, le neiguan est un point énergétique anti trac localisé sur la face interne de l’avant-bras, à deux largeurs de pouces du pli du poignet. Avec le pouce de l’autre main, appliquez une pression sur cette zone et faites des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre durant trois minutes. D’après les traditions chinoises, ce remède agit surtout en prévention, soit à la veille de l’épreuve et au réveil du jour J.

L’anticipation

Enfin, pour prévenir le trac, essayez de visualiser votre réussite en anticipant positivement.